hormone de croissance, masse musculaire, sèche, masse grasse, hGH, anabolisant, sommeil, sucre
Alimentation, Article

L’hormone de croissance, l’élixir de jouvence.

L’hormone de croissance (hGH) est fabriquée naturellement par le corps humain au niveau de l’hypophyse. Elle est particulièrement active pendant la phase de croissance, de la naissance à l’adolescence et permet le développement cellulaires notamment des muscles et des os. Sa production diminue à l’âge adulte et décline à partir de 30 ans.
La hGH est bien connue des stars Hollywoodiennes (et Françaises). Oui vous savez, celles qui ne vieillissent jamais là ! Elle fait également un tabac chez les sportifs amateurs et professionnels ! 
A leurs décharges, je dois avouer que cette hormone nous vend du rêve ; effet anti-âge, anabolisante (gain de masse musculaire, oxydation des graisses), amélioration des performances physique, augmentation de la libido… 

En France, la prescription de la hGH est encadrée. Elle peut être envisagée en cas de pathologies telle que le nanisme, en cas de tumeur hypophysaire ou autres pathologies. Sinon, elle est considérée comme du dopage. 

Avant de poursuivre, je tiens simplement à préciser que l’hormone de croissance permet la synthèse de l’IGF1 (insulin-like growth factor). C’est en réalité cette dernière qui est responsable des effets cités dans l’article, mais simplifions !

Les principaux rôles de la hGH :

  • Effet anabolisant : croissance cellulaire
  • Régulation du métabolisme de base
  • Augmentation de la masse musculaire
  • Diminution de la masse grasse
  • Augmentation de la densité osseuse
  • Optimisation des performances physique et gain de force 
  • Réparation des tissus (synthèse protéique)
  • Amélioration de la récupération 
  • Effets “anti vieillissement“
  • Soutien du système immunitaire
  • Préservation du bon fonctionnement des organes 
  • Soutien du système hormonal 
  • Meilleure activité cérébrale …

La Gh production est très largement influencée par notre hygiène de vie. Certaines mauvaises habitudes peuvent lui être carrément délétère :

  • Une alimentation déséquilibrée est le premier facteur de diminution de production de hGH.
  • Le manque d’activité physique et la sédentarité.
  • Le manque de sommeil.
  • La consommation de sucre ou d’aliment à fort index glycémique qui élève le taux de sucre dans le sang.
  • La consommation d’aliments industriels, pauvres en vitamines, minéraux…
  • La prise de poids et particulièrement si de graisse au niveau abdominal et viscéral.
  • Stress chronique.
  • Les pathologies digestives : maladie cœliaque, Crohn, RCH…
  • Dénutrition …

Si comme moi, après avoir pris connaissance des super pouvoirs de cette hormones vous voulez booster sa production, voici quelques conseils :

  • Avoir un sommeil suffisant, au moins 7h/8h et de bonne qualité. Il faut savoir que 70% de la production de la hGH a lieu pendant la phase de sommeil lent profond grâce à la mélatonine. (Voir l’article « Quels liens entre l’alimentation et le sommeil ?« )
  • Diminuer sa consommation de sucre, d’alcool et d’aliments raffinés et plus globalement de produits industriels.
  • Privilégier les aliments riches en vitamines qui permettent la bonne synthèse des hormones
  • Réduire son taux de masse grasse et particulièrement de graisse abdominale.
  • Pratiquer des sports à haute intensité et sollicitant plusieurs grands groupes musculaires (type poly articulaire). En revanche, en cas de pratique d’activité inadapté ou trop intensive la production de cortisol impactera négativement la production de Gh.
  • Consommer des glucides simples et acides aminé en post training pendant la “fenêtre anabolisante“ permettrait d’optimiser la production de hGH mais cette théorie est désormais contestée. 

Les conseils présentés ici s’inscrivent dans une hygiène de vie globale qui comprend également la dimension sociale. Le clé pour chacun de nous est de trouver l’équilibre qui permet de s’épanouir sur les différents plans de notre vie.
Alors, cultivons nos relations, sortons faire des rencontres, savourons de délicieux plats… Bref, profitons de la vie !

Vous avez besoin de conseils diététiques ?
Prendre rendez-vous en ligne


Bibliographie :

Dr Gaelle Tello, Florian Grill, L’hormone de croissance, Information antidopage dossier n°1 et n°4, Ile de France Rugby

Strength and power in sport, Volume III of the encyclopedia of sport medicine an roc medical commission publication, Paavo V.Komi

La somatostatine, Exobiologie.info

Bruno Lacroix, favoriser sa production d’hormone de croissance, Nutranews, science, nutrition, prévention et santé, 10/02 23/10/02

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s